"Sometimes I think I have felt everything I’m ever gonna feel. And from here on out, I’m not gonna feel anything new. Just lesser versions of what I’ve already felt".

noisprere:

- Her (2013)

Printmaking project - The Eye Printmaking project - The Eye Printmaking project - The Eye Printmaking project - The Eye

Printmaking project - The Eye

amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover  amatteroftiming:




The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992



"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur." — L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover 

amatteroftiming:

The Lover | Jean-Jacques Annaud, 1992

"L’image commence bien avant qu’il ait abordé l’enfant blanche près du bastingage, au moment où il est descendu de la limousine noire, quand il a commencé à s’approcher d’elle, et qu’elle, elle le savait, savait qu’il avait peur."L’Amant, Marguerite Duras

One of my favorite scene in The Lover 

rookiemag:

March 5, 2014

This week’s teen diaries, featuring Caitlin (above) and:

Naomi

University has taught me that I am not “special”—other people get sad and have loads of shit to deal with too. Read More »

Britney

Everything feels dull. Read More »

R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P R.I.P

R.I.P

Whistler Whistler Whistler

Whistler

Notes on Tavi’s speech  Notes on Tavi’s speech 

Notes on Tavi’s speech 

This is Perfect  This is Perfect  This is Perfect 
“People experience pain and suffering and overcome them. It’s how they can change into kindness!”
— Toda Erika - Keizoku 2 SPEC (via 30steps)
LIGHT IT UP LIGHT IT UP LIGHT IT UP
“I never wish to be easily defined. I’d rather float over other people’s minds as something strictly fluid and non-perceivable; more like a transparent, paradoxically iridescent creature rather than an actual person.”
— Franz Kafka (via clear-glass)

(via randygrskovic)

Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2 Dali,China 2
Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China Dali, China